{{ 'Go back' | translate}}
Njus logo

Dernières nouvelles de La Semaine des Pyrénées, | Njus France

Bagnères : les résultats des finales de grosse pala

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

La chancha de Bagnères accueillait mercredi, les finales du championnat de Nationale A et B de grosse pala. Un vrai succès populaire accompagné par un superbe temps, et une organisation au top gérée par les bénévoles du Stade Bagnérais Pelote
'La chancha de Bagnères accueillait mercredi, les finales du championnat de Nationale A et B de grosse pala. Un vrai succès populaire accompagné par un superbe temps, et une organisation au top gérée par les bénévoles du Stade Bagnérais Pelote Basque. Ces compétitions se déroulaient dans le cadre de la 97e Grande semaine de la Pelote Basque. Les résultats : Grosse Pala Nationale B Pilotari Club Tarbais Chêne Vert (David Santolaria / Romain Philippe) 29/ Club Pelote Basco-Béarnais Moumour-Moumour (Alexandre Peyré/ Philippe Peyré) 40 Grosse Pala Nationale A Nationale A Union Sportive Dacquoise (Jérôme Bats / Fabien Brocas) 40 /Saint Martin de Seignanx Pelote (A.S.C.) (Mathieu Hernandez / Benoît Dupruilh) 28'

Loudenvielle – La nouvelle télécabine fait son show pour la foire des traditions

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

La nouvelle télécabine fait son show à l’occasion de la foire aux Traditions en vallée du Louron ce dimanche 18 août ! Une démonstration de la nouvelle télécabine Skyvall sera proposée au public demain de 10h à 12h et de 14h à 16h. Chacun pourra
'La nouvelle télécabine fait son show à l’occasion de la foire aux Traditions en vallée du Louron ce dimanche 18 août ! Une démonstration de la nouvelle télécabine Skyvall sera proposée au public demain de 10h à 12h et de 14h à 16h. Chacun pourra assister au fonctionnement en situation réelle de ce nouvel ascenseur valléen reliant Loudenvielle à la station de Peyragudes. Il faudra toutefois attendre l’ouverture définitive le samedi 24 août pour pouvoir y monter !'

Appel à témoins suite à la disparition inquiétante d’un nourrisson de 2 mois

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

La police natinoale lance un appel à témoins après la disparition inquiétante de Solyana (nourrisson de 2 mois) et de sa mère Noémie, 23 ans à Hem (59). La mère et l’enfant sont susceptibles d’être avec le père de l’enfant. Si vous avez des
'La police natinoale lance un appel à témoins après la disparition inquiétante de Solyana (nourrisson de 2 mois) et de sa mère Noémie, 23 ans à Hem (59). La mère et l’enfant sont susceptibles d’être avec le père de l’enfant. Si vous avez des informations permettant de les retrouver, contactez les policiers de Roubaix :  – 0320813461 ou 3409 ou 3567 (horaires de bureau) – 0320813492 (24h/24) Merci de vos partages pour aider les policiers du nord.'

Bigorre – Une semaine « Pyrhando » chargée d’émotions pour le Pôle Hébergements de l’Adapei !

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Du 13 au 20 juillet 2019, des marcheurs accueillis au Pôle Hébergement de l’Adapei des Hautes-Pyrénées, associés à une autre association (agapei AUCH CONDOM FLEURANCE), sont partis défier les sommets des « Encantats », dans les Pyrénées Catalanes
'Du 13 au 20 juillet 2019, des marcheurs accueillis au Pôle Hébergement de l’Adapei des Hautes-Pyrénées, associés à une autre association (agapei AUCH CONDOM FLEURANCE), sont partis défier les sommets des « Encantats », dans les Pyrénées Catalanes espagnoles. Au programme, plus de 17 km par jour avec des dénivelés variant de 500 m à 700m, des vues imprenables, des sites d’exception, et des nuits dans des refuges en haute montagne (refuge d’Amitjes, refuge de Colomers…). Cette semaine sportive est ainsi l’occasion de se dépasser, de travailler l’estime de soi et de gagner en autonomie. Mais en plus de ces objectifs personnels, s’en ajoutent d’autres plus collectifs. En effet, Pyrhando permet à deux associations de territoires différents de se rencontrer et de partager ensemble une semaine de randonnée très conviviale. Pour Rémi Castells, éducateur sportif au Foyer Las Néous à lourdes, « cette 6ème participationà Pyrhando est l’aboutissement de plusieurs mois d’entraînements. Nous sommes inscritsdans ce projet depuis 15 ans et les personnes accueillies au sein de nos structures sont trèsattachés à cet évènement ». L’association « PYRHANDO » (Pyrénées, Handicap, Randonnée…) organise tous les 3 ans,pour des personnes en situation de handicap mental, la traversée des Pyrénées sur 13semaines, de la Méditerranée à l’Océan, à pied, à cheval ou en VTT. L’objectif est simple : de juin à Septembre, des associations randonnent par paire durant unesemaine et se transmettent des relais symboliques pour traverser les Pyrénées, de Banyuls àHendaye cette année. Tous les samedis, selon la tradition, les gourdes et les bâtons qui symbolisent la traverséesont transmis aux équipes arrivantes. Les gourdes sont remplies dans la Méditerranée pourêtre déversées dans l’Atlantique (ou inversement). Les bâtons symbolisent le relais entre leséquipes. Un message est remis par le Maire de la ville de départ pour être lu par sonhomologue de la ville d’arrivée. Les équipes qui ont achevé leur semaine préparent le repasaux équipes qui prennent le relais. Les arrivants, quant à eux, offrent un présent à leursprédécesseurs. En savoir plus sur Pyrhando : http://pyrhando.fr/'

Gers – Un adolescent meurt écrasé par un arbre en colonie de vacances

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Mardi 13 août, un enfant de 14 ans, demeurant à Saint-Germain en Laye dans les Yvelines, en séjour dans une colonie de vacances sur la commune de Ramouzens, a été tué par la chute d’un arbre. L’enquête qui a été ouverte par les gendarmes a permis
'Mardi 13 août, un enfant de 14 ans, demeurant à Saint-Germain en Laye dans les Yvelines, en séjour dans une colonie de vacances sur la commune de Ramouzens, a été tué par la chute d’un arbre. L’enquête qui a été ouverte par les gendarmes a permis d’établir que l’arbre était rongé par un champignon, expliquent nos confrères de France Bleu Gers. Ce mardi 13 août plusieurs enfants jouaient dans le grand parc du domaine sous la surveillance de leur encadrant lorsque le drame s’est joué L’adolescent se trouvait sur une balancelle suspendue à un gros arbre lorsque le chêne centenaire a cédé et qu’une partie de cet arbre est brusquement tombé sur le jeune garçon. Le jeune homme âgé de 14 ans est décédé peu après l’arrivée des secours. La colonie de vacances accueillait 24 enfants présentant des troubles légers d’autisme et d’hyperactivité.   Des experts bois et forêt ont effectué des relevés sur le chêne et il ressort que l’arbre était rongé par un champignon qui n’était pas détectable. Les enfants de la colonie et l’équipe éducative ont été pris en charge par la cellule psychologique mise en place dans une salle de la commune, expliquent nos confrères de France Bleu Gers.'

Bigorre – Interdiction des prélèvements d’eau sur le bassin amont de l’Echez

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Malgré les mesures de gestion déjà mises en place sur les affluents de l’Echez, la situation hydrologique des affluents de l’Echez continue à se dégrader.  Un arrêté préfectoral portant interdiction de l’ensemble des prélèvements d’eau sur le bassin
'Malgré les mesures de gestion déjà mises en place sur les affluents de l’Echez, la situation hydrologique des affluents de l’Echez continue à se dégrader.  Un arrêté préfectoral portant interdiction de l’ensemble des prélèvements d’eau sur le bassin amont de l’Echez, à donc été pris le 13 août 2019. Cet arrêté abroge l’arrêté du 23 juillet 2019, précédemment en vigueur. L’interdiction concerne l’ensemble des prélèvements, à l’exception de ceux consacrés à l’eau potable ou à la défense incendie, effectués sur les rivières suivantes et leurs affluents, ainsi que les prélèvements dans les puits situés à moins de 5 mètres d’une berge de l’un de ces cours d’eau : le Mardaing, la Géline, la Geune, le Rieu-Tort, le Souy (à l’exception du tronçon aval de la confluence d’un bras de l’Echez avec le Souy. Le débit observé sur le Souy, en aval immédiat du pont de Gayan (D168), doit être supérieur 150 litres/seconde). L’arrêté prend effet à compter du 14 août 2019 à 14h00. Les 13 communes concernées : Adé, Azereix, Bartres, Bordères-sur-l’Echez, Ibos, Juillan, Lagarde, Lanne, Louey, Ossun, Oursbelille, Pintac, Siarrouy, ont été informées. L’arrêté peut être consulté sur le site Internet des services de l’État dans les Hautes-Pyrénées ( http://www.hautes-pyrenees.gouv.fr/arrete-du-13-aout-2019-i… ) ou à la Direction départementale des territoires.'

Attention à l’escroquerie à l’irlandaise sur route et autoroute

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Les aires d’autoroute sont le lieu idéal pour se reposer et permettre aux enfants de se détendre. C’est aussi l’endroit parfait pour certains malandrins adeptes de l’arnaque à l’irlandaise. Explications. Sur le territoire français, plusieurs couples
'Les aires d’autoroute sont le lieu idéal pour se reposer et permettre aux enfants de se détendre. C’est aussi l’endroit parfait pour certains malandrins adeptes de l’arnaque à l’irlandaise. Explications. Sur le territoire français, plusieurs couples ont subi ces dernières semaines une arnaque parfaitement rodée. Celle dite à l’irlandaise. Le principe est simple et vieux comme le monde : faire pitié à autrui pour délester de quelques centaines d’euros des âmes charitables. Une pratique qui semble revenir en force ces dernières semaines sur les aires d’autoroute de l’Hexagone. Concrètement, l’arnaque fonctionne ainsi : une fois arrivés avec femme et enfants sur une aire d’autoroute, un homme, ou une femme, vient vous accoster dans un anglais impeccable, l’air hagard, manifestement sous le choc. La fausse victime vous explique alors que sa famille et elle viennent d’être entièrement dépouillés par quelques voleurs sans scrupule. Ainsi, le chef de famille n’a plus la possibilité de rentrer au pays et vous demande alors de lui venir en aide, via l’avance de votre part d’espèces sonnantes et trébuchantes. Sauf que vous n’êtes pas né de la dernière pluie et vous voulez obtenir des garanties. Aucun problème, il y a déjà cette jolie famille, qui inspire la plus grande confiance, « propre sur elle » et qui ne semble pas dans le besoin. Et puis leur plaque d’immatriculation britannique et le volant à droite vous apportera un gage supplémentaire de leur bonne foi. Enfin, l’homme inconsolable vous montrera des photos du vol voire même sa voiture abîmée suite au vol dont ils ont été les prétendues victimes et vous donnera même son adresse et son numéro de téléphone, qui est véritablement le sien ! Devant tant de « preuves » et un tel désarroi, vous pourriez alors craquer et venir en aide (financièrement) à ces gens en détresse. Sauf que vous feriez alors l’impasse sur la somme « prêtée », car ensuite aucun remboursement ne vous sera jamais adressé par cette famille qui se volatilisera dans la nature : c’est ça l’arnaque dite à l’irlandaise et elle est bougrement efficace et parfaitement orchestrée… Un conseil alors : si une telle mésaventure semblait se dessiner sur une aire d’autoroute (ou ailleurs), ayez le bon et seul réflexe qui vaille en pareil cas : appelez la police ou la gendarmerie. Ainsi, s’il s’agit de vraies victimes, les forces de l’ordre sauront les aider. Dans le cas contraire, la présence de la maréchaussée pourrait aussi s’avérer très utile…'

Saint-Béat-Lez – Un feu de maison

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Une vingtaine de sapeurs-pompiers sont intervenus pour un feu de maison sur la commune de Saint-Béat-Lez. Leur action a permis de stopper la propagation du feu de cuisine à l’habitation. Deux personnes ont également été mises en sécurité. Les moyens
'Une vingtaine de sapeurs-pompiers sont intervenus pour un feu de maison sur la commune de Saint-Béat-Lez. Leur action a permis de stopper la propagation du feu de cuisine à l’habitation. Deux personnes ont également été mises en sécurité. Les moyens engagés étaient issus des centres d’incendie et de secours de Montréjeau, Saint-Béat-Marignac, Bagnères-de-Luchon, Saint-Gaudens. Crédit photos SDIS 31 Nicolas Gareil'

Cauterets – Damien Cauchy retrouvé mort

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Damien Cauchy a été retrouvé mort ce mercredi 14 aout au matin, sous le sommet du Monné, sur la commune de Cauterets. Il est décédé suite à une chuted’après les premiers éléments de l’enquête. Les CRS de Garvarnie et de Saint-Lary Soulan étaient
'Damien Cauchy a été retrouvé mort ce mercredi 14 aout au matin, sous le sommet du Monné, sur la commune de Cauterets. Il est décédé suite à une chuted’après les premiers éléments de l’enquête. Les CRS de Garvarnie et de Saint-Lary Soulan étaient partis à sa recherche dès que sa disparition a été annoncée. Damin Cauchy était un sportif expérimenté, habitué aux trails.  Père de trois enfants, il était parti seul, lundi, sans doute en reconnaissance pour le Grand Raid des Pyrénées (GRP).'

Rugby : Section Paloise / Racing 92 à Tarbes

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Ce vendredi 16 août, à 19h30, le Stado TPR reçoit au stade Maurice Trélut, les deux équipes professionelles de la Section Paloise et du Racing, qui vont se rencontrer dans le cadre de leur préparation respective pour le début du championnat du Top
'Ce vendredi 16 août, à 19h30, le Stado TPR reçoit au stade Maurice Trélut, les deux équipes professionelles de la Section Paloise et du Racing, qui vont se rencontrer dans le cadre de leur préparation respective pour le début du championnat du Top 14, prévu le 24 août. La Section Paloise a battu Mont-de-Marsan lors de son premier match amical, à Ger, sur le score de 31 à 12, puis s’est incliné devant Bayonne 20 à 12. De son côté, le Racing 92 a battu Brive 10 à 7. Les Ciel et Blanc sont actuellement en stage de préparation à Saint-Lary jusqu’au 16août. Place à 10€ et 15€, billetterie à l’entrée du stade. Gratuit pour les moins de 12 ans.'

Rejoignez les Roses des Pyrénées

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

La première année des Roses des Pyrénées s’achève bientôt avec le 2e défi de la saison, les Défis du parc au Québec, auxquels les Roses prendront part le 8 septembre prochain en participant au duathlon dans le Parc de la Mauricie. Au mois de mai,
'La première année des Roses des Pyrénées s’achève bientôt avec le 2e défi de la saison, les Défis du parc au Québec, auxquels les Roses prendront part le 8 septembre prochain en participant au duathlon dans le Parc de la Mauricie. Au mois de mai, elles avaient gravi le col d’Aspin à vélo en compagnie de leurs homologues québécoises. Elles ont toutes relevé ce défi, après une année de remise au sport et d’accompagnement par la structure des Roses. Aujourd’hui, les inscriptions pour la saison 2019-2020 des Roses des Pyrénées sont lancées ! Vous avez envie de vous mettre ou remettre au sport ? Vous avez envie de prendre soin de votre santé, de vous tout simplement ? Vous manquez un peu de motivation ? Rejoignez les Roses des Pyrénées ! Les candidatures sont ouvertes à toutes les femmes âgées de 18 à 70 ans. Vous intégrerez l’activité physique dans votre quotidien, portée par la solidarité du groupe. Vous participerez à des rencontres sportives chaque mois, dans une ambiance conviviale. Vous préparerez le défi de l’ascension du col d’Aspin à vélo, en compagnie des Roses du Canada, en mai 2020, les Défis du parc au Québec en septembre 2020 ! Posez votre candidature sur le site https://lesrosesdespyrenees.com/inscription/ Attention, le nombre de places est limité !'

Cauterets – L’appel à témoins des CRS pour retrouver un homme parti faire du trail

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Les secouristes de la CRS de Gavarnie recherchent depuis hier Damien Cauchy, 41 ans, père de 3 enfants, parti faire du trail dans le secteur de Cauterets.  Taille 1,78 m 68kg Tenue vestimentaire probable : T shirt manches longues clair, short de
'Les secouristes de la CRS de Gavarnie recherchent depuis hier Damien Cauchy, 41 ans, père de 3 enfants, parti faire du trail dans le secteur de Cauterets.  Taille 1,78 m 68kg Tenue vestimentaire probable : T shirt manches longues clair, short de couleur foncé, ceinture porte gourde.  Toute personne ayant croisé le trailer dans la journée d’hier, et susceptible d’apporter des précisions sur sa localisation éventuelle, est priée de contacter le poste des CRS de Gavarnie au 0562924824. N’ayant aucun élément sur son parcours, le secteur de recherche s’étend du Viscos, Col de Riou, plateau du Lisey, vallée d’Estom, vallée de Gaube, Pont d’Espagne, Marcadau, Cambasque, Ilhéou, Monné, Cabaliros, Estaing, etc.'

Lourdes – Deux plaintes déposées après l’agression d’un pompier

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Le dimanche 11 août 2019, les sapeurs-pompiers des Hautes-Pyrénées du centre de secours principal de Lourdes sont intervenus pour porter secours à un homme de 24 ans blessé au visage suite à une rixe dans une boîte de nuit à Lourdes. Durant le
'Le dimanche 11 août 2019, les sapeurs-pompiers des Hautes-Pyrénées du centre de secours principal de Lourdes sont intervenus pour porter secours à un homme de 24 ans blessé au visage suite à une rixe dans une boîte de nuit à Lourdes. Durant le transport de l’homme blessé vers le centre hospitalier de Lourdes, ce dernier a proféré des insultes envers l’équipage. L’homme est devenu violent et a dégradé des équipements du véhicule de secours et d’assistance aux victimes. Il a ensuite porté 2 coups de poing au visage de l’un des membres de l’équipage, au niveau de la mâchoire. L’agresseur a finalement été maîtrisé dans l’attente de la police demandée en renfort. « Le préfet des Hautes-Pyrénées et le Président du Conseil d’Administration du SDIS condamnent fermement cette agression qui est une agression contre la République. Cet acte est inadmissible. Un dépôt de plainte a été réalisé par le sapeur-pompier volontaire agressé ainsi que par le Service Départemental d’Incendie et de Secours avec un constat sur la dégradation de véhicule. Le préfet des Hautes-Pyrénées et le Président du Conseil d’Administration du SDIS renouvellent le témoignage de leur considération et de leur reconnaissance pour l’action et l’engagement quotidien des sapeurs-pompiers du département au service de la population ».'

Bigorre – Signalement de cas de listériose en lien avec la consommation de fromages de la marque Castérieu

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Quatre personnes atteintes de listériose, infectées par la même souche de Listeria, ont été identifiées par le Centre national de référence (CNR) des Listeria. Les investigations menées par Santé publique France et la Direction générale de
'Quatre personnes atteintes de listériose, infectées par la même souche de Listeria, ont été identifiées par le Centre national de référence (CNR) des Listeria. Les investigations menées par Santé publique France et la Direction générale de l’alimentation ont permis d’identifier à ce stade la consommation de fromages fabriqués par la Ferme du Castérieu dans les Hautes-Pyrénées pour deux des cas. La Ferme du Castérieu (FR 65 340 001 CE) procède donc ce jour, en lien avec les autorités sanitaires, au retrait de la vente et à un rappel de tous les fromages au lait pasteurisé de vache, mélange vache-brebis, et de brebis de la marque CASTERIEU. Ces produits ont été commercialisés en vente directe à la Ferme du Castérieu ou en magasin entre le 1er mai et le 8 août 2019 . Les magasins concernés situés dans les départements 17, 31, 32, 33, 64 et 65 ont mis en place des affichettes au niveau des rayons afin d’informer les consommateurs. Certains de ces produits ont cependant été commercialisés avant la mesure de retrait et les autorités sanitaires appellent à la vigilance des consommateurs. Recommandations aux consommateurs Les personnes qui détiendraient les fromages concernés ne doivent pas les consommer et sont invitées à les rapporter au point de vente où elles les ont achetés. Les personnes qui en auraient consommé et qui présenteraient de la fièvre, isolée ou accompagnée de maux de tête, et des courbatures sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation. Des formes graves avec des complications neurologiques et des atteintes maternelles ou fœtales chez la femme enceinte peuvent également parfois survenir. Les femmes enceintes ainsi que les personnes immunodéprimées et les personnes âgées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes. La listériose est une maladie qui peut être grave et dont le délai d’incubation peut aller jusqu’à huit semaines.'

Rugby : le Stado présente ses troupes

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

L’effectif 2019-2020 du Stado, et le staff qui en aura l’encadrement (Une et Espoirts), ont été présenté aux supporters tarbais jeudi soir, au stade Maurice Trélut. Le président Lionel Terré a d’abord insisté sur les abonnements pour la saison, qui
'L’effectif 2019-2020 du Stado, et le staff qui en aura l’encadrement (Une et Espoirts), ont été présenté aux supporters tarbais jeudi soir, au stade Maurice Trélut. Le président Lionel Terré a d’abord insisté sur les abonnements pour la saison, qui représentent une manne financière non négligeable pour le club. Sachant d’un abonnement pour l’année est à 150 euros. Ensuite, le sportif a pris le dessus : Lionel Terré a pris la parole, en présence de Fabien Fortassin qui revient au club comme ntraîneur des Espoirs aux côtés de Stéphane Ducos,de Jean-Charles Laran (Directeur du Centre de Formation et Coordinateur), de Yannick Vignette et de Christian Etchebarne (entraîneurs de la Une). Christian Etchebarne a déjà entraîné avec Yannick Vignette à Mauléon. « On a fait le pari de la jeunesse parce qu’on est persuadé, qu’à notre niveau, c’est la seule solution. On n’a pas les moyens de se payer des joueurs confirmés et on s’aperçoit, quand on prend des trentenaires, à notre niveau, que ce ne sont pas des gens qui viennent donner pour le club. Ils viennent plus pour leurs cotisations sociales et leurs points retraite que pour donner au club. Les jeunes, eux, ils ont tout à prouver. On avait avant tout le désir d’intégrer la jeunesse bigourdane ce qu’on a fait au maximum. L’année dernière, les Espoirs nous ont alimenté et ont donné tout ce qu’ils pouvaient faire. Cette année, le réservoir était plus mince et on a été chercher des Espoirs un peu plus loin.  Je ne veux pas des Espoirs qui viennent pour faire les beaux à la plage. Les Espoirs qu’a été chercher Yannick veulent vivre et briller de ce sport. C’est à nous de redonner aux jeunes cette notion de travail. S’ils ne veulent pas bosser, ils iront ailleurs. «  Le staff autour du président : Stéphane Ducos, Fabien Fortassin, Charly Laran, Yannick Vignette et Christian Etchebarne. Le message du président est clair. « Cette année, on monte un pôle Senior-Espoirs commun. Mais, le projet de la Une, c’est le projet de Yannick , c’est lui, qui depuis deux ans, a la responsabilité des seniors et il m’a donné entière satisfaction. Quand le bateau tanguait, il est toujours resté à la barre et cette année, on lui devait de lui laisser monter son staff. Il a été chercher Christian Etchebarne, en qui, il a toute confiance et moi aussi. Quand on voit d’où, il vient, on connaît ses valeurs. Ce sont les valeurs de Nafarroa, où on a pris une branlée là-bas. Mauléon, j’y ai joué et ce n’était jamais facile d’y gagner. Et je le redis, Yannick sera vraiment le maître d’œuvre du staff Seniors. » Notre ambition, c’est de jouer les phases finales. On va arrêter d’avoir la prétention de dire qu’on joue la montée. Il y a deux clubs qui veulent monter et il y a des clubs qui ont cinq ou six millions de budget. Nous, on est à 1,7 millions et on ne va pas avoir la prétention de dire qu’on joue la montée. L’objectif, comme l’année dernière, est de se qualifier dans les deux premiers, après, on verra. Par rapport à notre poule, on se doit d’être dans les deux premiers à la fin.  Mais on a rencontré de vieux clubs de Fédérale 1 qui connaissent ce championnat parfaitement et qui savent que le maintien ou la qualification, se jouera sur l’interdiction de perdre à la maison. » Yannick Vignette a présenté son projet : «  C’est la première année où on peut construire quelque chose qu’on a choisi. On a choisi les joueurs et le staff. On est en train de construire un premier socle sportif où on va pouvoir faire grandir ces joueurs. On peut ambitionner d’aller en Pro D2, mais on ne peut l’ambitionner qu’avec un groupe qui a une stabilité. Monter avec un groupe de trentenaires, ok mais qu’est-ce qu’on fait derrière, avec la norme des Jiff et des étrangers ? Là, on n’a que des Jiff, on n’a pas de licence C, on n’a que des licences B. On démarre un nouveau cycle sportif, où on a mis des bases saines, sur l’état d’esprit et sur les qualités. On veut construire quelque chose dans la durée à Tarbes, parce que les coups un peu aléatoires, je n’y crois pas forcément sur un projet à moyen terme. Là on essaie de faire quelque chose de viable sur au moins sur du moyen terme. L’an dernier,on avait dû arrêter le recrutement et on avait beaucoup moins de ressources humaines que cette année. On avait 19 joueurs professionnels et quelques joueurs Espoirs. Là, on part avec une trentaine de joueurs disponibles pour jouer avec l’équipe première. C’est le début d’un cycle, c’est le début de quelque chose. Ce qui m’intéresse, c’est de poser le socle avec quelque chose de propre et de cohérent pour construire sur l’avenir et intégrer au fur et à mesure des Bigourdans, en mettant le travail au chœur du projet. Pour que tout le monde se mette dans ce moule là, pour que le Stado redevienne ce qu’il doit être. Fabien Fortassin revient au club avec l’envie de réussir. « J’ai picoré dans tout ce que j’ai pu connaître et je veux le reproduire avec ma façon de faire. Je suis heureux de revenir ici où je connais tout le monde. Je suis à la disposition du club et de Yannick avec l’objectif de tirer les Espoirs vers le haut en voulant faire progresser les joueurs individuellement, pour leur faire passer un cap. » Enfin, Charly Laran a pointé du doigt une nouveauté au Stado : «  La politique du club a changé. Cela ne s’est jamais fait, depuis 25 ans, voire plus, que je suis au club, de réunir les entraîneurs pros et les entraîneurs Espoirs ensemble. Il y a des choses qui sont mises en commun, tout le monde doit tirer dans le même sens et tout le monde a le même objectif. Il n’y a pas de brebis galeuses entre guillemets. Ça montre l’état d’esprit, regroupé autour d’un président qui a ces valeurs là. »'

Trie sur Baïse – Trois coups de couteau aux fêtes : un individu interpellé

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Vendredi 2 août en soirée, lors des fêtes de Trie, un jeune homme est victime d’une agression à l’arme blanche et reçoit trois coups de couteau (fesse, cuisse, main). Pendant le week-end, de nombreuses investigations sont menées afin d’identifier
'Vendredi 2 août en soirée, lors des fêtes de Trie, un jeune homme est victime d’une agression à l’arme blanche et reçoit trois coups de couteau (fesse, cuisse, main). Pendant le week-end, de nombreuses investigations sont menées afin d’identifier l’auteur présumé des faits. Lundi 5 août, le PSIG de Tarbes et les enquêteurs de la communauté de brigades de Trie sur Baise ont interpellé l’auteur à son domicile. Placé en garde à vue et après une perquisition positive, il a reconnu les faits. Il répondra prochainement de ses actes devant la justice. GGD65 Crédit photo gendarmerie.'

Saint Pé de Bigorre – Deux personnes bloquées dans le gouffre secourues par les pompiers

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Le lundi 05 août, une demande de secours est parvenue au SDIS 65 pour 2 personnes bloquées dans le puits d’entrée de 60 mètres du gouffre BUJOLUC, sur la commune de Saint Pé de Bigorre. Après déclenchement du plan de secours spécialisé par la
'Le lundi 05 août, une demande de secours est parvenue au SDIS 65 pour 2 personnes bloquées dans le puits d’entrée de 60 mètres du gouffre BUJOLUC, sur la commune de Saint Pé de Bigorre. Après déclenchement du plan de secours spécialisé par la Préfecture, les 2 victimes ont été prises en charge dans le puits par les sapeurs-pompiers du GRIMP spécialisés en intervention en site sous-terrain. Elles ont ensuite été remontées à la surface par la technique du balancier avec le renfort de 3 membres du Spéléo Secours Français (SSF) puis prises en charge par 2 VSAV. Une opération rondement menée par les sapeurs-pompiers et les équipiers SSF qui ont permis ce sauvetage. Photos SDIS 65'

Bagnères – Cinq voleurs de motos interpellés

Nouvelles La Semaine des Pyrénées

Depuis fin juin 2019, la brigade de Bagnères de Bigorre a mené des investigations concernant plusieurs vols de motos sur le secteur bagnerais et ses environs. Début juillet, l’enquête des gendarmes débouche sur la découverte d’une des motos volées.
'Depuis fin juin 2019, la brigade de Bagnères de Bigorre a mené des investigations concernant plusieurs vols de motos sur le secteur bagnerais et ses environs. Début juillet, l’enquête des gendarmes débouche sur la découverte d’une des motos volées. Cela permet aussi d’identifier les mis en cause dans les autres vols. Lors des perquisitions trois autres motos correspondant à celles déclarées volées sont retrouvées, ainsi que 590 euros en espèces, qui sont saisis. Le numéro de série d’une de ces motos, altéré, est révélé avec le recours à des techniques de criminalistique mises en œuvre par les techniciens en investigations criminelles du groupement de Gendarmerie des Hautes Pyrénées. Grâce au travail rigoureux des gendarmes-enquêteurs, 6 vols de motos ont été élucidés et 3 de ces motos ont dès à présent été restituées à leurs propriétaires. Les 5 individus impliqués dans ces vols répondront prochainement de leurs actes devant la justice. GGD65 Crédit photo gendarmerie.'